2014-07-31T07:00:18+02:00

SAL "UN MONUMENT CHEZ MU"...

Publié par VOLSUL

Au 31.07.2014 :

Maintenant que j'ai terminé de broder "MEDAILLON PARFUME", je me consacre totalement à mon "SAL MONUMENT" donc, voici une belle avancée puisque j'arrive au 2/3 de l'ouvrage !

Au 30.04.2014 :

Au 15.04.2014 :

Quelques motifs supplémentaires !

Au 30.03.2014 :

ça y est ! le haut de l'ouvrage est brodé !

Au 15.03.2014 :

ça avance, doucement mais sûrement !

Au 01.03.2014 :

Un alphabet complet sur mon "SAL MONUMENT CHEZ MU" :

Au 15.02.2014 :

Quelques motifs de plus sur mon "SAL MONUMENT CHEZ MU" :

Au 31.01.2014 :

Nouvelle avancée sur mon "SAL MONUMENT CHEZ MU" :

Au 15.01.2014 :

Une avancée sur mon "SAL MONUMENT CHEZ MU" :

SAL MONUMENT MURIEL 31

Au 08.01.2014 :

J'ai repris mon "SAL MONUMENT CHEZ MU" et j'y ai posé, de nouveau, quelques croix, en espérant ne plus le lacher tant qu'il n'est pas terminé !

Au 31.07.2013 :

Enfin une avancée significative sur le SAL MONUMENT, le plus grand motif est brodé, à savoir mon initiale !

Au 15.05.2013 : ma 1ère avancée sur le SAL :

Et voilà, faible brodeuse que je suis !

J'ai craqué ! j'avais pourtant juré, craché que je ne m'inscrirais pas à un SAL pour 2013 et MURIEL est arrivée avec son SAL : UN MONUMENT !

Il s'agit de broder un grand ouvrage et justement, depuis un "certain temps" ou "temps certain" j'ai le F de chez GIGI qui me fait de l'oeil !

Alors j'ai ressorti ma grille, ma toile et mon fil et me voilà prête pour suivre l'aventure qui se terminera ???? je ne précise pas l'année !

L'avancée doit être présentée tous les 15 jours, donc, rendez-vous le 15 mai...

choix Volsul

Vous pouvez voir, plus haut, ma 1ère avancée, à ce rythme là, je me donne jusqu'à mes 60 ans pour le finir en juin 2016, soit + de 36 mois pour broder en 1/1 fil avec du fil DMC 498 car finalement, j'ai choisi le classique, l'intemporel fil ROUGE DU RHIN pour broder en 1/1 fil sur une toile de 13 fils au cm en lin et soie que j'avais trouvé chez ALPHABETS, (boutique qui a fermé en 2013).

Et pour me faciliter la tâche, j'ai demandé à z'époux de me confectionner des pieds pour le métier à broder que j'avais trouvé au puces de SIGEAN !

Il a profité du viaduc de MAI pour exaucer ma demande car cet ouvrage va, sans doute, rester, trés longtemps dans mon salon, autant qu'il soit en harmonie avec le décor, alors j'ai patiné, ciré la structure du métier à broder, la chaise assortie et j'y ai ajouté ma travailleuse ronde rafraichie récemment et ma lampe "lumière du jour" pour créer les meilleures conditions pour broder, YAPUKA !

Voir les commentaires

2014-07-30T07:00:08+02:00

ESPRIT BOUDOIR...Des cadres de style SHABBY...

Publié par VOLSUL

Bienvenue dans mon univers inspiré de l'ESPRIT BOUDOIR...

Voici mes dernières réalisations SHABBY :

Une série de cadres dorés, plus ou moins délabrés, hérités de ma mère, que j'ai retapé avec l'aide de z'époux, puis peints et patinés, toujours avec les peintures LIBERON que j'adore, dans le STYLE SHABBY :

S'en est suivi des essais de déco, qu'en pensez-vous ?

Un cadre de plus avec "MEDAILLON PARFUME", une guirlande de roses provenant d'un KIT DFEA :

Un ouvrage brodé LAVANDER & LACE "ANGE DU PRINTEMPS" 

encadré d'une baguette patinée dorée gagné à une tombola de brodeuses mais dont je trouvais la baguette trop mince et trop proche de l'ouvrage ne donnant pas assez d'impression de profondeur à ce beau sujet inspiré des anges de l'école raphaélite.

Aprés mûre réflexion, l'idée m'est venue d'encadrer cet ouvrage d'une caisse américaine afin de ne pas toucher à la baguette dorée, de peindre la dite caisse dans un ton proche de l'ouvrage et en accord avec notre chambre, soit la peinture LIBERON "ROSE CARACO" :

Puis j'ai soumis cette idée aux membres du club et Françoise, notre peintre sur porcelaine m'a suggéré de rajouter encore une note SHABBY à mon cadre en ajoutant un gros noeud à la suspension, donc, recherche sur le net, et j'ai trouvé sur le site marchand LITTLE MARKET, ce gros noeud en résine à peindre en solde et comme il ne restait plus qu'une pièce, sitôt vu, sitôt acheté et dès réception de la marchandise, peinture du noeud en "ROSE CARACO", puis accrochage au mur de la chambre, pour juger de l'effet "TOTALY SHABBY" :

Même z'époux a aimé !

Dans mon boudoir figure aussi, une TABLE DE CHEVET au style "ROCOCO" et une LAMPE DE CHEVET

 recouverts de peinture à la caséïne LIBERON "GRIS GUSTAVIEN et patinée à la cire LIBERON "BLANC COLOMBE"

Cette cage ornée d'une broderie inspirée d'un modèle créé par DANYBROD...http://i39.servimg.com/u/f39/14/09/65/22/cage_d11.jpg

ainsi que ce petit arrosoir en zinc inspiré d'un modèle présenté dans le livre ESPRIT BOUDOIR CMONMONDE...

http://i80.servimg.com/u/f80/14/09/65/22/arroso11.jpg

qui est venu rejoindre cette boite ronde en zinc inspirée d'un modèle présenté dans le livre ESPRIT BOUDOIR CMONMONDE...

 

ainsi que cette miniature inspirée, également du livre ESPRIT BOUDOIR CMONMONDE.... 

enfin cette serre à cactées, relookée et patinée, devenue une vitrine façon ESPRIT BOUDOIR CMONMONDE...

Il y a aussi, dans mon "BOUDOIR" ce petit secrétaire qui abrite ma collection "VIOLETTES DE TOULOUSE" !

http://i80.servimg.com/u/f80/14/09/65/22/meuble12.jpg

http://i80.servimg.com/u/f80/14/09/65/22/meuble13.jpg

Mon mannequin cousu grâce à la "cyberclass" de JAD SAMPLER, habillé de sa robe à l'anglaise style XVIIIème sur son piédestal, à savoir, le confiturier de ma grand-mère !

La table de toilette de ma grand-mère :

 

Et voici, ma table de toilette entourée du confiturier, de sa chaise en citronnier au coussin orné d'une broderie rendant hommage à la REINE MARIE ANTOINETTE, d'une coiffe amidonnée, d'un porte serviettes orné de serviettes brodées de roses rapportées du PORTUGAL et d'un mannequin "couture" portant ma robe de mariée, un châle russe de SAINT PETERSBOURG munie du broche en porcelaine de SEVRES, un autre châle en mohair offert par mon amie TITINE32, un collier et un bracelet trés SHABBY, ainsi qu'un faux col !!! (hum ! cherchez l'intrus !)

Tous ces objets vont faire partie d'une ensemble de meubles et accessoires que je suis entrain de décaper, peindre, patiner afin de m'aménager un "BOUDOIR" de style SHABBY, à suivre...

Voir les commentaires

2014-07-29T07:00:25+02:00

MERCI VINVELLA !

Publié par VOLSUL

MERCI VINVELLA qui m'a gâtée pour mon anniversaire !

 

Regardez d'abord cette ravissante carte avec sa jolie grille "Un petit coin de paradis" (création d'Isabelle HACCOURT-VAUTIER) :

Mais ce n'est pas tout, tout un lot "charms" et un joli fils de l'ATELIER DU PIC VERT "Iris" accompagnaient cette carte d'anniversaire :

Enfin (j'ai gardé le meilleur pour la fin !) cette ravissante miniature brodée en 1/1 fil et encadrée par VINVELLA qui y a mis tout son coeur, j'adore !

MILLE MERCIS, ma chère NSP VINVELLA de m'avoir autant gâtée et je suis heureuse que notre amitié virtuelle se poursuive depuis plusieurs années, malgré les gros soucis que connait VINVELLA en ce moment avec son ordinateur !

Voir les commentaires

2014-07-28T07:00:54+02:00

Mon journal du lundi - semainier n° 30

Publié par VOLSUL

LUNDI 21 JUILLET 2014

Vu sur M6, l'émission "L'AMOUR EST DANS LE PRE" avec ce gros goujat de CHRISTOPHE L'AUVERGNAT, elle a bien fait de partir EULALIE, elle mérite bien mieux !

Je me demande ce qu'est devenue CRYSTELLE, l'éleveuse de gros chiens, plus de nouvelles ??? 

MARDI 22 JUILLET 2014 

Vu sur FRANCE2, une émission que j'adore "SECRETS D'HISTOIRE" sur LA POMPADOUR, tout ce que j'aime, le style ROCOCO, trop bien !

MERCREDI 23 JUILLET 2014 

Vu sur FRANCE3, "MUSIQUES EN FETE", un joyeux mélange mais j'ai préféré les chanteurs lyriques aux chanteurs de variété suivi du concert "CARMINA BURANA" enregistré aux CHOREGIES D'ORANGE avec les projections des dessins de DRUILLET, c'était magique et majestueux en même temps, voilà la télé que j'aime !

JEUDI 24 JUILLET 2014 

Toujours dans le cadre de l'association d'histoire de GRENADE 31 , nous avons eu droit à une visite privée du CHATEAU DE MERVILLE 31, une merveille du XVIIIème siècle parfaitement entretenu par la famille DE BEAUMONT DU REPAIRE qui habite ce château depuis 1793 !

(Pas de photos de l'intérieur, interdites par le MARQUIS qui nous a fait visiter le château)

VENDREDI 25 JUILLET 2014 

Enfin, une bonne nouvelle concernant la succession de ma mère, mes neveux ayant renoncé à réclamer la part qui aurait du leur revenir à mon frère, celui a signé les documents nécessaires au règlement de la succession et le 8 août prochain, je me rendrais chez le notaire pour en terminer avec cette triste histoire qui dure depuis un an.

Résultat, la succession va être réglée mais je considère que je n'ai plus de frère vu son comportement plus que vénal dû, hélas, en grande partie à "la pièce rapportée" avec qui il vit.

SAMEDI 26 JUILLET 2014 

Il y a un an, ma mère décédait, laissant derrière elle un chaos provoqué par des assurances vie dont mon frère est le principal bénéficiaire !

Résultat, plus jamais de ma vie, je ne veux entendre parler d'assurance vie, ni de mon frère, d'ailleurs, c'est une honte que la loi autorise ainsi, que des héritiers soient lésés au profit d'autres, enfin, la page se tourne et me reste mes enfants et petits enfants qui n'auront, surtout pas, en héritage des assurances vie !

DIMANCHE 27 JUILLET 

Un déjeuner entre amis et nous nous sommes beaucoup amusés avec la nouvelle habitante de notre jardin "POUPOULE" que nous avons trouvé dans notre jardin, au retour, de notre we du 14 juillet à LEZIGNAN. 

Nous supposons qu'une famille partant en vacances, n'avait pas envie d'emmener leur poule et l'on "négligement" jetée au fond de notre jardin !

Elle a de la chance "POUPOULE" car z'époux l'a tout de suite adoptée et depuis, "POUPOULE" arpente notre jardin en tout sens et picore lombrics et autres vermiceaux ainsi que les déchets organiques du compost dont elle est trés friande.

Aussi, nous supposons que c'était une poule qui avait été remise à la famille pour éliminer les déchets organiques comme le proposent de plus en plus de communes.

Nous avons l'habitude de trouver, chaque année, des chatons jetés au fond de notre jardin, au moment des vacances, mais cette année, c'est une poule, ça change !

Vue depuis la fenêtre de la chambre d'amis du jardin de POUPOULE !

@+

Liste des "JOURNALEUSES" de ma Communauté "MON JOURNAL DU LUNDI" mise à jour du 01.02.2014 :

Sur la cinquantaine de journaleuses inscrites à la création de ma communauté MON JOURNAL DU LUNDI, en 2009, restent 15 fidèles journaleuses, en 2014, que je vous invite à visiter :

 

Inscriptions 2009:

BLOG : VINVELLA EKLABLOG tenu par ma NSP VINVELLA qui continue de tenir son JOURNAL DU LUNDI par intermittence)

BLOG : MUMU47 CANABLOG tenu par ma copinaute MURIEL qui continue de tenir, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI)

BLOG : CHEZ MEL tenu par ma copinaute MELANIE qui continue de tenir, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : MIMIGRENOUILLE  tenu par ma plus fidèle journaleuse qui tient son JOURNAL DU LUNDI depuis la création de la communauté en 2009 !)

BLOG : MAMACAT tenu par une de mes fidèles journaleuses qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : MLAFEECLOCHETTE tenu par MURIEL qui avait arrêté de publier son JOURNAL DU LUNDI depuis depuis décembre 2013  et qui l'a repris en JANVIER 2014 !)

 

Inscriptions 2010:

BLOG : FREMENINA tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : BRODI28 tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI en l'appellant BAVARDAGES DE LA SEMAINE !)

BLOG : PARCE QUE LA VIE CONTINUE tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

 

Inscriptions 2011:

BLOG :  UN MONDE EN GIFS tenu par une journaleuse qui ne publiait plus son JOURNAL DU LUNDI depuis octobre 2013 mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI en janvier 2014 qu'elle appelle MON P'TIT JOURNAL !)

BLOG : MARQUISE LA VACHE qui ne publie plus son JOURNAL DU LUNDI mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI en 2014 !)

 

Inscriptions 2012:

BLOG : ALFEEA BRODERIE qui ne publie plus son JOURNAL DU LUNDI mais une rubrique appellée AU FIL DU JOUR !)

BLOG : MAMISETTE qui ne publiait plus son JOURNAL DU LUNDI depuis juillet 2013 mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI pour janvier 2014 !)

 

Inscriptions 2013:

BLOG :  LE LOGIS DES FEES tenu par une fidèle journaleuse qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : POINT ET COMPAGNIE tenu par une fidèle journaleuse qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

 

Si des copinautes, souhaitent s'inscrire pour 2014, elles sont les bienvenues !

Voir les commentaires

2014-07-27T07:00:01+02:00

Mon journal de voyage à la découverte de LA COTE DE CORNOUAILLE

Publié par VOLSUL

Mon journal de voyage à la découverte de la "COTE DE CORNOUAILLE".

La COTE DE CORNOUAILLE ou "BRO GERNEV" en BRETON est une ancienne division politique et religieuse de la BRETAGNE :

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.Commençons notre découverte par le site de TROENEN qui offre une vue panoramique sur la BAIE D'AUDIERNE :

CHAPELLE NOTRE DAME DE TROENEN ou CATHEDRALE DES DUNES :

Au Vème siècle, SAINT MAUDEZ, un moine irlandais, a fuit son royaume pour évangéliser la BRETAGNE. SAINT MAUDEZ soignait les sourds, les aveugles et les paralytiques.

A l'endroit où vivait SAINT MAUDEZ fut bâtie au XVème siècle la CHAPELLE NOTRE DAME DE TROENEN se composant d'une unique nef surmonté d'un clocher à 3 flèches :

On peut différencier 2 entrées sur la façade sud, un porche de baptème à 8 niches et une porte :

C'est l'un des trés rares édifices à voûte de perre de BRETAGNE et le seul en PAYS BIGOUDEN, à être séparé du choeur par l'arc diaphragme et son pilier.

A l'intérieur, on peut voir un autel d'un seul bloc de GRANIT DE KERSANTON de 5.35 m de long et 2 statues en bois polychrome du XVIIème siècle :

SAINT SERNIN, Evêque de TOULOUSE :

NOTRE DAME DE TROENEN :

Le troisième dimanche de Septembre a lieu le PARDON DE NOTRE DAME DE TROENEN aussi appelée « CATHEDRALE DES DUNES".

LE CALVAIRE DE TROENEN :

C'est le plus vieux des grands calvaires bretons. Il date du XVème siècle comme la CHAPELLE NOTRE DAME DE TROENEN et est entièrement constitué de GRANIT DE KERSANTON.

L'inégalité des matérieux laisse supposer qu'il s'agit d'un ouvrage composite et que la statuaire provient de 3 ou 4 ateliers différents.

La magnifique statuaire déroule comme une bande dessinée la vie du CHRIST, de la naissance à la crucifixion.

Si certains personnages ont souffert des outrages du temps, du vent et du sel de l’océan proche, la statue de la vierge en gésine est magnifiquement conservée.

Le CALVAIRE DE TROENEN a été entièrement restauré en 1998-1999.

Continuons notre découverte par LA POINTE DE PENMARCH et le PHARE D'ECKMUHL :

Sur la pointe de la COTE DE COURNOUAILLE, un géant de pierre dresse fièrement sa silhouette haute de quelque 65 mètres en GRANIT DE KERSANTON. C'est le phare d'ECKMUHL :

C'est grâce à la générosité de la famille du PRINCE D'ECKMUHL né LOUIS NICOLAS D'AVOUT, maréchal d'empire, seul chef militaire à être resté invaincu en 1815, que le phare a été inauguré en 1897. Il est l'un des plus puissants de FRANCE. Le phare a une portée d'environ 43 km.

Fichier:Louis nicolas davout.jpg

Le PHARE d'ECKMUHL signe l'entrée en PAYS BIGOUDEN avec sa capitale historique, la ville de PONT L'ABBE :

Ce sont des moines de LOCTUDY qui, au XIème siècle, construisent avec les SEIGNEURS DU PONT, au fond de l’estuaire, un pont "PONS ABBATIS" devenu PONT L'ABBE. Pendant des siècles, le développement de la ville sera lié aux SEIGNEURS DU PONT, qui font construire l’hôpital, le 1er quai et le MONASTERE DES CARMES :

LE MONASTERE DES CARMES, couvent fondé par les SEIGNEURS DU PONT et dont la chapelle fera office d’EGLISE PAROISSIALE "NOTRE DAME DES CARMES" à partir de 1790, date de fermeture du couvent :

Remarquez le curieux clocher à dôme de NOTRE DAME DES CARMES, peu commun en BASSE BRETAGNE :

A l'intérieur de NOTRE DAME DES CARMES, se trouve une splendide verrière à rosace :

Sur les quais, l'émouvant MONUMENT AUX BIGOUDENS, inauguré le 7 septembre 1931 est une oeuvre du sculpteur François BAZIN :

Au fait, d'où vient cette tradition de la coiffe 

et de la dentelle BIGOUDEN ?   

En 1675, PONT L'ABEE est au coeur de la REVOLDE DES BONNETS ROUGES. En réaction à la levée d'un nouvel impôt (comme quoi, l'histoire est un éternel recommencement !) les paysans de PONT LABBE se soulèvent, pillent, brûlent le CHATEAU des SEIGNEURS DU PONT et instituent le CODE PAYSAN : cette liste de doléances de la population aborde des thèmes comme l'abolition des privilèges, soit une REVOLUTION, cent ans avant 1789 !

La reprise en main est terrible ! le DUC DE CHAULNES, Gouverneur de BRETAGNE, écrase la révolte dans un bain de sang. Les clochers des paroisses rebelles sont décapités !

La légende veut que les hautes coiffes des BIGOUDEN soient une réaction à ces représailles, représentant les clochers détruits !

A la fin du XVIIIème siècle et pendant le XIXème siècle, l’introduction de la pomme de terre dans le PAYS BIGOUDEN enrichit le port de PONT L'ABBE qui exporte des pommes de terre dans tous les ports de France et d’Angleterre. Ce qui n’est pas sans provoquer des émeutes en 1847, quand on charge des navires de pommes de terre ... alors que la population en est dépourvue ! Aujourd’hui encore la pomme de terre fait vivre des paysans dans la région de PONT L'ABBE !

Au début du XXème siècle, les difficultés de la pêche entraînent une grande misère dans le PAYS BIGOUDEN. Des religieuses introduisent alors une nouvelle activité pour donner du travail aux femmes : LA DENTELLE.

Les dentellières bigoudennes exécutent des napperons, des nappes, des petits ouvrages en dentelle, réputés dans le monde entier.

En 1960, ce sont pas moins de 5 000 BIGOUDEN qui travaillent la dentelle à domicile !

Aujourd’hui l’activité s’est nettement réduite, mais on trouve encore quelques femmes qui pratiquent la dentelle en travail d’appoint.

Remontons vers la capitale du FINISTERE qu'est QUIMPER :

QUIMPER, capitale de l'ancienne COTE DE CORNOUAILLE, vient de KEMPER (confluent) et s'épanouit au croisement des rivières STEIR et ODET :

QUIMPER existait déjà à l'époque romaine (civitas aquilonia) et se situait, jadis, à l'emplacement du faubourg actuel de LOCMARIA.

Au Vème siècle, QUIMPER est la résidence du ROI GRADLON LE GRAND qui a fui la ville d'YS engloutie par les flots.

L'Evêché de QUIMPER dont LE ROI GRADLON LE GRAND fut le fondateur avait accordé, en la forêt de NEVET, un vaste territoire à SAINT CORENTIN où celui-ci put fonder une ABBAYE : "NOTRE DAME D'AQUILONIA". 

SAINT CORENTIN se rendit à TOURS pour être sacré par SAINT MARTIN, 1er évêque de CORNOUAILLE (SAINT CORENTIN, décédé en l'an 459, était né en ARMORIQUE à la fin du IVème siècle. Il était issu d'une famille originaire d'ANGLETERRE).

En 1201, l'Evêque BENOIT (BINIDIC en breton), Comte de COURNOUAILLE fit don à NOTRE DAME D'AQUILONIA d'un vaste terrain s'étendant autour de l'ABBAYE.

Devenu siège épiscopal au début du IXème siècle, le centre de QUIMPER se fixe autour de l'ABBAYE et l'édification d'une CATHEDRALE est décidée.

Au XIIIème siècle, des corporations s'installent au pied de la CATHEDRALE en construction, donnant des noms pittoresques aux rues pavées, tels que Rue Kereon (la rue des cordonniers), rue des Boucheries, rue du Sallé, rue du Guéodet, place au Beurre...

De riches émissaires du ROI DE FRANCE confirment l'essor de la ville et bâtissent des hôtels particuliers.

Trois siècles ont été nécessaires pour édifier la CATHEDRALE SAINT CORENTIN dans le plus pur style gothique avec ses deux flêches s'élevant à 76 m de hauteur.

En longeant la rivière Odet, on atteint le quartier de LOCMARIA, berceau des faïenceries. La faïencerie de QUIMPER arbore des touches naïves et vives.

Les bols ont rendu célèbre le couple de Bretons en costume :

Admirez le délicat travail des "peinteuses", avec ce dé à coudre que z'époux m'a offert et provenant de la faïençerie HB-HENRIOT :

Aprés la découverte de QUIMPER, filons vers CONCARNEAU et sa VILLE-CLOSE :

CONCARNEAU tire son nom du latin « concha » (anse, baie) et de Kerneo. Son passé côtier et de place forte se rencontre dans ses épais remparts du XIVème siècle, complétés par VAUBAN au XVIIème siècle.

Deux petits ponts ouvrent les portes des murailles de la ville-close bâtie sur un îlot de 350 m de long et 100 m de large.

La rue VAUBAN, artère principale de la ville-close débouche sur un beffroi, un cadran solaire, et la belle fontaine de la place SAINT GUENOLE.

De chaque côté des ruelles pavées bordées de charmantes maisons moyenâgeuses aux enseignes en accord avec la cité,

permettent de se rendre au port de pêche que l'on peut atteindre grâce à un adorable mini-bac !

En dehors de la ville-close, CONCARNEAU a une intense vie portuaire avec une flotille de plus de 200 bateaux de pêche qui animent les quais et la criée. 

Continuons notre découverte en direction de PONT AVEN, ville doublement réputée "Ville des peintres" et "Ville aux moulins" :

PONT AVEN vient du celte "AVEN" qui signifie rivière. 

A l'origine PONT AVEN est un lieu dit de la paroisse primitive de MELGVEN. PONT AVEN doit son nom au PONT établi sur la rivière AVEN qui désservait 2 paroisses NIZON et RIEC SUR BELON. En 1790, PONT AVEN est érigée en commune au détriment de NIZON et RIEC SUR BELON puis en paroisse de l'Evêché de CORNOUILLE en 1805.

L'AVEN traverse la ville, se transformant d'une rivière capricieuse en paisible estuaire remonté par les marées et quelques bateaux de plaisance.

Le cours d'eau rebondit entre de gros blocs arrondis, faisant tourner une ou deux roues de bois, témoignages préservés des moulins, autrefois, en activité.

Au XIXème siècle, la colonie artistique fascinée par la poésie des paysages et la luminosité du petit port, dont Paul GAUGUIN fut le maître, 

fait école sur ce site bucolique, donnant de nouvelles couleurs au village et un esprit "bohème"  que la ville a conservé !

Enfin, il ne faut pas repartir de PONT AVEN, sans croquer quelques galettes TRAOU MAD !

Continuons de descendre LA COTE DE CORNOUAILLE vers LORIENT. L'histoire de LORIENT commence lors de la création, en 1666, de chantiers navals sur la PRESQU'ILE DU FAOUEDIC.

LORIENT dénommé successivement LIEU D'ORIENT puis L'ORIENT n'est d'abord qu'un lieu de construction, d'armement et de désarmement de navires. C'est l'édification de logements pour les ouvriers et les marins qui marque la naissance de la ville de LORIENT. 

Les chantiers navals servent à la MARINE ROYALE à partir de 1687 avant d'être cédés en 1719 à LA COMPAGNIE DES INDES de LAW.

En 1734, LAW concentre les activités de chantiers navals et de vente annuelle des marchandises dans l'ENCLOS DE LA COMPAGNIE DES INDES.

Remis au ROI LOUIS XV en 1770, LORIENT tient son rang commercial jusqu'en 1794. Puis LORIENT est institué PORT MILITAIRE jusqu'en 1820. Enfin, en 1909, l'ARSENAL s'adapte à la construction des grands navires.

Principale base opérationnelle des sous-marins allemands, la ville de LORIENT est bombardée par les alliées, détruite et évacuée par ses habitants en 1943. le "VIEUX LORIENT" disparaît sous les bombardements.

PORT LOUIS :

Le havre du BLAVET était déjà connu du temps des romains. Dénommé LOCPERAN au moyen-âge, une citadelle y est construite en 1590 par les Espagnols aprés l'échec de l'invincible ARMADA pendant les guerres de la LIGUE.

En 1618, LOCPERAN pris le nom PORT LOUIS en l'honneur du ROI LOUIS XIII qui voulut en faire une ville fortifiée pour protéger le royaume des ennemis anglais, espagnols ou encore, hollandais !

En 1644, COLBERT, Ministre du ROI LOUIS XIV et secrétaire d'ETAT à la MARINE créé à PORT LOUIS, LA COMPAGNIE DES INDES ORIENTALES afin de développer les échanges avec l'ASIE.

http://nsa30.casimages.com/img/2012/08/11//120811102305836354.jpg

PORT LOUIS connut une période de grande prospérité avec le retour des navires chargés d'or, d'argent, d'épices, de soie, de porcelaines...

En 1783, le ROI LOUIS XV y établit la 1ère ligne de PAQUEBOTS (de l'anglais "packet boats") pour les AMERIQUES, qui firent la traversée, une fois par mois, et emportèrent des documents comme le Traité de Versailles ou encore le célèbre MARQUIS DE LAFAYETTE.

Sous la REVOLUTION, PORT LOUIS prit le nom de «Port-Liberté», la citadelle servit de prison à des nobles, des religieux, et des paysans royalistes appelés «Chouans».
La création du PORT DE LORIENT entraîna le déclin de cette place forte qui perdit son caractère militaire à la fin du XIXème siècle.

En 1943, la ville occupée par l’armée allemande a beaucoup souffert des bombardements alliés jusqu’à la libération de la «poche» de LORIENT en 1945.

N.B. je précise que toutes les photos présentées dans cet article ont été prises par z'époux et moi-même  sauf le vitrail du ROI GRADLON, le dessin de SAINT CORENTIN, la gravure du Maréchal ECKHMUL, les cartes postales de BIGOUDEN , la boite de GALETTES DE PONT AVEN , la peinture de Paul GAUGUIN trouvées sur le NET !

à suivre...

Voir les commentaires

2014-07-24T07:00:20+02:00

Mon journal de voyage à la découverte de LA COTE D'IROISE - PRESQU'ILE DE CROZON

Publié par VOLSUL

Mon journal de voyage à la découverte de "LA COTE D'IROISE-PRESQU'ILE DE CROZON" :

Fichier:Iroise sea map-fr.svg

RADE DE BREST et le PHARE DU PETIT MINOU :

L'origine bretonne, "min" pourrait signifier "bouche, embouchure". 'min" devient MINOU au pluriel. A l'entrée du GOULET DE BREST se situent LA POINTE DU GRAND MINOU et celle du PETIT MINOU au creux duquel se situe l'embouchure, rendant plausible cette origine.

LE PHARE a été construit entre 1843 et 1848 sur une roche à terre sur la POINTE DU PETIT MINOU. Haut de 26 mètres par rapport au niveau de la terre, il atteint 34 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa construction en pierres de taille extraites de la carrière de l'Aber-Ildut est supervisée par l'ingénieur des Phares et Balises, Louis PLANTIER. Dans les années 1890, La MARINE demande à ce que LE PHARE DU PETIT MINOU soit badigeonné de blanc pour le rendre plus visible en navigation de jour. A l'avant du PHARE, LA TOUR BLANCHE, probablement un ancien SEMAPHORE, abritait une CORNE DE BRUME.  

LANDEVENNEC :

La rivière, l'AULNE forme, peu avant d'entrer dans LA RADE DE BREST, un majestueux méandre, s'enroulant autour de l'ILE DE TERENEZ puis de LA POINTE DE PEN FORN qui accueille l'ABBAYE DE SAINT GUENOLE. Les fonds y sont de plus de 10 mètres quelle que soit la marée et les hauteurs environnantes abritent le site de quasiment tous les vents : le site est idéal pour la MARINE NATIONALE. Seul LE BANC DU CAPELAN, dont les fonds remontant à moins de 5 mètres, passage obligé, empêche certaines très grosses unités d'accéder à cet endroit. De réserve de navires en bon état, le site devient CIMETIERE des navires désarmés de la MARINE NATIONALE. Ils attendent ici le chantier de démolition ou l'« océanisation » en haute mer, lors d'exercices de tirs de la MARINE NATIONALE.

PRESQU'ILE DE CROZON :

CROZON : 

Le RETABLE DES DIX MILLE MARTYRS est un tablea en bois polychrome du XVIème siècle qui se trouve dans l'EGLISE SAINT PIERRE DE CROZON. Réalisé en chêne sculpté par des artistes de la région, ce RETABLE se présente sous la forme d'un tryptique avec douze panneaux au centre et deux volets latéraux de six panneaux chacun. Ses dimensions sont de 5 mètres de hauteur et 5 mètres de largeur.

L’œuvre représente le MARTYR par crucifixion de soldats chrétiens sur le MONT ARARAT en ARMENIE en 120 après JC. À la suite d’une révolte de populations arméniennes contre l’occupation romaine, une armée de 16000 soldats est envoyée, mais l’expédition tourne à la déroute. Ne restent que 9000 hommes pour combattre. Selon la légende, un ANGE leur assure la victoire s’ils se convertissent et adorent le vrai DIEU. Leur conversion faite, ils remportent triomphalement la bataille. Pressés de sacrifier aux DIEUX DE ROME, ils refusent et affirment leur foi dans le vrai DIEU. Ils sont mis au supplice, mais aucun ne renie, au contraire ; ébranlés par leur courage, 1000 légionnaires les rejoignent dans le MARTYR et se convertissent. Ils sont finalement crucifiés.

 

PLOUGASTEL-DAOULAS :

Le seigneur DE KERERAULT meurt le 27 septembre 1598 en faisant voeu qu'un CALVAIRE soit édifié en EX-VOTO s'il était le dernier mort de la peste !

Ces calvaires, sont, pour la plupart associés à une EGLISE PAROISSIALE ou une CHAPELLE mais encore à un OSSUAIRE ou RELIQUAIRE. La plupart, d'entre eux, datent des XVème, XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle.

Trois étapes jalonnent la construction du GRAND CALVAIRE DE PLOUGASTEL-DAOULAS :

 1602 : Achèvement du socle en PIERRE DE LOGONNA

 

1603 : Achèvement et pose des 3 croix en GRANIT DE KERSANTON

 

1604 : Achèvement total du monument avec l'ensemble de sa statuaire

Le GRAND CALVAIRE de PLOUGASTEL-DAOULAS est une oeuvre d'art unique et irremplaçable, conçue par un ou des artistes anonymes et qui traduit l'HISTOIRE SAINTE dans la pierre !

POINTE DES ESPAGNOLS :

La POINTE DES ESPAGNOLS doit son nom à l'histoire. Au XVIe siècle, durant les guerres de religion, BREST est restée fidèle au ROI HENRI IV. Le DUC DE MERCOEUR, soutenu par le ROI D'ESPAGNE s'oppose à HENRI IV. Le ROI D'ESPAGNE envoie, alors, des renforts qui se postent à LA POINTE DE ROSCANVEL au nord de la PRESQU'ILE DE CROZON. Les Espagnols effectuent ainsi un blocus pour faire pression sur la ville de BREST. En 1594, le MARECHAL D'AUMONT, gouverneur de BRETAGNE, décide de mener bataille, ce qui durera plus d'un mois. La FRANCE, alliée à l'ANGLETERRE, perd plus de 3 000 hommes durant le combat mais il ne reste alors que 13 survivants chez les Espagnols ! A la suite de ce haut fait de guerre, la pointe est nommée LA POINTE DES ESPAGNOLS.  

Au XVIIIème siècle, l'ingénieur VAUBAN rééquipa militairement LA POINTE DES ESPAGNOLS ainsi que l'ensemble de la PRESQU'ILE DE CROZON.

Durant la SECONDE GUERRE MONDIALE, les Allemands utilisent LA POINTE DES ESPAGNOLS comme point de défense contre les forces aériennes.

A la fin de la guerre, la pointe est de nouveau équipée par l'armée française car elle reste encore aujourd'hui un lieu géostratégique.

CAMARET SUR MER :

Incontestablement notre coup de coeur de la PRESQU'ILE DE CROZON !

Parmi les personnalités ayant apprécié la beauté de CAMARET SUR MER, se trouve le peintre EUGENE BOUDIN qui y fit plusieurs séjours entre 1874 et 1880 et y peignit sa toile la plus célèbre "Camaret par ciel d'orage" :

Camaret par ciel d'orage, Eugène Boudin

La TOUR VAUBAN est une tour polygonale défensive construite par l'ingénieur militaire VAUBAN entre 1683 et 1696, érigée sur le SILLON DE CAMARET.

Elle est haute de 18 mètres et comporte trois étages, flanquée de murailles, d'un corps de garde et d'une batterie qui pouvait contenir 11 canons ainsi qu'un four à boulets.

Depuis le 7 juillet 2008, la TOUR VAUBAN est inscrite sur la liste du PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO.

A l’extrémité du sillon (cordon naturel de galets qui protège le port) s’élève une chapelle dédiée à NOTRE DAME DE ROCAMADOUR.

Construite en PIERRE JAUNE DE LOGONNA, la chapelle actuelle a été édifiée de 1610 à 1683.

Chaque année, le premier dimanche de septembre, se déroule le Pardon de Notre Dame de Rocamadour. Cette fête en l’honneur du monde maritime rassemble les camarétois, très attachés à leur chapelle, pour honorer la mémoire des marins péris en mer.  Les bateaux présents dans le port arborent, lors de cette cérémonie, leur “grand pavois” pour escorter le canot de sauvetage, à bord duquel les autorités religieuses, civiles et militaires prennent place, afin d’aller dans la baie déposer une couronne de fleurs à la mémoire des marins disparus.

Très vénérée par les marins, cette chapelle a sa légende : Son clocher, décapité, selon la tradition, par un boulet lors de la bataille de Trez Rouz en 1694, n’a jamais été reconstruit en souvenir de ce grand jour car la légende raconte que “Notre Dame de Rocamadour renvoya le boulet sur le vaisseau coupable, qui coula !”

POINTE DE PEN HIR :

Avec son à-pic à 70 m et ses trois rochers isolés appelés "TAS DE POIS" c'est la plus belle des quatre pointes de la PRESQU'ILE DE CROZON :

Un monument à la gloire des Bretons des Forces Françaises libres a été érigé sur la falaise :

BAIE DE DOUARNENEZ :

Au fond de la BAIE qui a pris son nom, DOUARNENEZ est la ville au 3 ports :

ROSMEUR, le port sardinier,

TREBOUL, le port de plaisance

et PORT-RHU dont les maisons aux façades colorées firent le bonheur d'artistes comme RENOIR :

Ancien bourg de pêcheurs, DOUARNENEZ se métamorphose au XIXème siècle avec l'apparition de la boite de conserves. C'est à DOUARNENEZ que se trouve la doyenne des conserveries de sardine, LA CONSERVERIE CONNETABLE :

Propriété du conservatoire du littoral, l'ILE TRISTAN ancrée à 300 m du rivage de PORT RHU, se visite à pied à marée basse :

POINTE DU VAN :

En arrivant à LA POINTE DU VAN, on trouve la CHAPELLE DE SAINT THEY (XVème siècle) et un paysage sévère de lande rase qu'aucun arbre n'égaye !

Qu'il est courageux ce petit oiseau de résister aux rafales de vent et d'embruns de LA POINTE DU VAN !

BAIE DES TREPASSES :

Les historiens pensent que LA BAIE DES TREPASSES était le lieu d'embarquement des druides vers l'ILE DE SEIN, où ils étaient inhumés.

POINTE DU RAZ :

A l'extrémité OUEST de la CORNOUAILLE, l'éperon rocheux de LA POINTE DU RAZ s'enfonce dans le terrible RAZ DE SEIN, que selon l'adage "NUL N'A PASSE SANS PEUR OU SANS DOULEUR" !

LA POINTE DU RAZ est classé GRAND SITE DE FRANCE ! 

A l'extrémité de LA POINTE DU RAZ, prés de la statue de NOTRE DAME DES NAUFRAGES,

on peut voir le PHARE DE LA VIEILLE, ultime avancée  dans le RAZ DE SEIN (un RAZ est un courant violent ou un passage resserré par un courant maritime rapide). LE SEMAPHORE de la MARINE NATIONALE protège le RAZ DE SEIN, particulièrement dangereux quand la mer est déchaînée !

Le GUIDE MICHELIN conseille de visiter LA POINTE DU RAZ par frand vent, on a bien suivi le conseil !

Z'époux, le photographe, a même eu ses lunettes qui se sont envolées, heureusement, plus de peur que de mal !

 

Vous aimez les sensations fortes, vous n'avez pas le mal de mer, alors, visionnez ce petit film décrivant la pêche au BAR de ligne à LA POINTE DU RAZ : 

Aprés les sensations fortes de LA POINTE DU RAZ, terminons notre découverte de LA COTE D'IROISE, à la tombée du jour, par le village de LOCRONAN, à proximité de DOUARNENEZ qui doit sa magnificence à l'industrie de la toile à voile.

Ce magnifique village construite en GRANIT DE KERSANTON a conservé sa belle place centrale ,

ses maisons RENAISSANCE,

son vieux puit,

sa vaste église d'où partent LES PARDONS appellés, ici, "TROMENIES".

Lors de la "TROMENIE", la procession des pénitents reprend la promenade, que, selon la tradition, SAINT RONAN faisait tous les matins à jeun et pieds nus !

à suivre...

Voir les commentaires

2014-07-22T07:00:59+02:00

"MEDAILLON PARFUME" KIT DFEA - fini de chez fini...

Publié par VOLSUL

Comme je n'arrive plus à broder un ouvrage différent, chaque jour de la semaine, ma broderie du SAMEDI : "Médaillon parfumé", KIT de la trés regrettée revue DFEA est devenue "ma douce galère" (titre inspiré de chez VAVA TALONAIGUILLE) que j'espère bien finir avant la fin de l'été ! :

au 22.07.2014 :

Incroyable mais vrai, j'ai fini "ma douce galère" !

au 12.07.2014 : 

La dernière grosse rose !

au 06.07.2014 :

Beaucoup de feuillage et des boutons de roses !

au 05.07.2014 :

un peu de feuillage !

au 04.07.2014 :

Une nouvelle rose de brodée et maintenant, je ne m'arrête plus jusqu'à la dernière rose !

au 03.07.2014 :

Finalement, j'ai décidé de finir "ma douce galère" avant la pause de l'été, alors voici une nouvelle avancée avec cette guirlande de boutons de roses :

au 02.07.2014 :

Grâce aux pluies orageuses de dimanche dernier, mon ouvrage a trés sérieusement avancé !

au 19.04.2014 :

Voilà, j'en suis à la moitié de la guirlande de roses !

au 12.04.2014 :

Cette belle rose jaune, vient terminer la guirlande du bas de l'ouvrage !

au 05.04.2014 :

encore un peu de feuillage !

au 29.03.2014 :

Des boutons de roses et du feuillage en plus !

au 22.03.2014 :

J'en suis au 1/4 de mon ouvrage !

au 08.03.2014 :

J'ai repris mon ouvrage qui annonce le printemps pour ne plus le quitter jusqu'à ce qu'il soit terminé !

au 08.06.2013 :

Au bout d'un mois, j'ai fini de broder ma 1ère rose et j'y ai même rajouté les points arrières pour juger de l'effet et ma foi, j'aime bien !

 

Cette rose m'a demandé 12 heures de broderie, c'est la plus grosse du modèle !

Afin de voir des avancées plus concrètes sur cet ouvrage, je vous le montrerais dès qu'un nouveau motif sera entièrement terminé, donc, rendez vous à la prochaine grosse rose, il y en a 6 plus les boutons de roses et le feuillage !!!

au 04.05.2013 :

J'ai recommencé à broder mon "Médaillon parfumé" sur ma toile de lin 8 fils (trouvée chez ALPHABETS à TOULOUSE 31)  avec le tambour et cela va beaucoup mais alors beaucoup mieux qu'avec la toile fournie dans le KIT !

au 26.03.2013 :

ça y est, j'ai reçu mon beau cadre ovale, commandé chez PATINE&GAUFRE, super bien emballé, il est arrivé en parfait état !

Finalement, j'ai trouvé chez ALPHABETS à TOULOUSE, de la toile de lin en 8 fils et je vais broder en 1/1 fil en 2 brins, je pense que cela devrait donner un bon résultat, YAPUKA !

 

au 12.03.2013 :

En attendant de recevoir mon cadre, j'ai "débrodé" le peu de "roses" que j'avais brodé grâce à cette "pince coupe-fil" commandée sur le net et qui s'est révélée bien plus pratique que des ciseaux !

 

j'ai, juste, gardé l'inscription "BIENVENUE" et j'ai transformé cette toile en cadre de porte à suspendre, que j'ai aussitôt installé à la porte d'entrée de mon futur "boudoir" !

Maintenant, je vous donnerais des nouvelles de cet ouvrage dès que je serais en possession du cadre et que ma toile sera marquée et prête à broder !

au 05.03.2013 :

J'ai pris une Grande Décision !

Aprés 2 mois d'efforts sans grand résultat, j'ai décidé de commander un cadre ovale chez PATINE&GAUFRE et de prendre une autre toile de lin au tissage régulier comme le LIN d'ACB acheté au SALON DE PEXIORA. Ce sera de la toile de lin couleur SABLE en 12  fils !

Dès que j'aurais reçu le cadre ovale, je marquerais ma toile de lin ACB, je vérifierais que l'ouvrage rentre bien dans le cadre et ensuite, je recommencerais à broder mes roses en utilisant le métier à broder prêté par mon amie TITINE32 !

Je pense qu'ainsi, j'aurais plaisir à reprendre cet ouvrage, car actuellement, je suis complètement découragée devant la difficulté de la tâche !

au 26.02.2013 :

ça avance pas fort !

J'ai du "pénéloper" en grande partie la 1ère rose que j'avais brodé car je me suis rendu compte qu'à un moment, j'avais pris 3 fils de toile au lieu de 2 !

Conclusion, pour la suite, de l'ouvrage, je vais opter pour une autre astuce de broderie dont m'a parlé ma copine DOMI.

Je vais quadriller mon ouvrage comme la grille imprimée et je vais broder "pavé par pavé" ça prendra le temps qu'il faudra mais ainsi, je devrais moins me tromper !

au 19.02.2013 :

Mon amie TITINE32 m'a prêté son tambour de table, en espérant que de cette façon j'arriverais à mieux broder mes roses, en fait, j'ai avancé un peu mieux mais comme c'est la 1ère fois que je me sers d'un métier à broder de table, je ne sais pas trop comment faire, alors j'ai fureté sur le net pour savoir comment tenir l'aiguille, comment commencer une aiguillée, car ça n'est pas évident au 1er abord, à perfectionner, mais je pense que cet ouvrage va m'occuper fort longtemps et qu'au bout du compte, j'aurais largement eu le temps de me perfectionner lol !!!

Détail des boutons de roses :

au 12.02.2013 :

J'ai expérimenté une nouvelle méthode pour broder, j'ai pris un grand tambour pour tendre ma toile au maximum et je prends des aiguillées de fil DMC et je brode chaque changement de couleur au fur et à mesure des indications notées sur la grille sans couper mon aiguillée que je reprends lorsque la couleur change à nouveau, il me semble que cela va mieux ainsi pour broder les roses, à voir à l'usage...

au 05.02.2013 :

Petite avancée sur la rose, vraiment pas facile à broder cette toile de lin avec beaucoup de changement de couleur de fils, je pense que vous allez voir les avancées sur cet ouvrage pendant un bon moment  !

au 29.01.2013 :

Il s'avère que la toile de lin fournie dans le KIT a un tissage trés irrégulier, difficile à broder, c'est cela les limites d'un kit, certes on a toutes les fournitures mais pas forcément les bonnes (il faut vous préciser que j'en ai tout un stock de KITS que j'avais acheté quand je débutais la broderie, il y a 10 ans déjà et je compte bien les broder quand même, faut pas gâcher !!!) d'où cette toute petite avancée !!!

au 22.01.2013 :

au 15.01.2013 :

au 08.01.2013 :

Cet ouvrage est destiné à décorer notre chambre à coucher !

à suivre...

Voir les commentaires

2014-07-21T07:00:23+02:00

Mon journal du lundi - semainier n° 29

Publié par VOLSUL

LUNDI 14 JUILLET 2014

Nous avons fêté l'anniversaire de mon fils BENOIT (34 ans) autour d'un cassoulet de CASTELNAUDARY

En prime, je vous offre le somptueux embrassement de la CITE DE CARCASSONNE et le bouquet final du feu d'artifice où BENOIT a joué le photographe ! 

MARDI 15 JUILLET 2014

En fin d'aprés midi, aprés le boulot, visite du magnifique orgue de l'église de GRENADE 31 organisée par l'office du tourisme avec concert d'orgue privé !

MERCREDI 16 JUILLET 2014

Vu sur FRANCE3, l'émission DES RACINES ETDES AILES sur l'ARIEGE et ses montagnes si belles !

JEUDI 17 JUILLET 2014

Soirée nocturne nous contant l'histoire de LA BASTIDE DE GRENADE avec acteurs costumés, c'était super !

Nous avons droit à ces visites historiques, z'époux faisant parti de l'association d'histoire de GRENADE (c'est bien la retraite quand même !).

VENDREDI 18 JUILLET 2014

Soirée tranquille au CLUB, j'avance dans mon "jardin de grand-mère", je vous montrerais ça à la rentrée !

SAMEDI 19 JUILLET 2014

Journée au ZOO DE PLAISANCE DU TOUCH 31, en compagnie de ma petite fille CARLA qui a joué les photographes !

Encore une fois, son sens artistique a joué avec cette amusante photo de notre reflet dans la vitrine des singes (ne cherchez pas de quel côté sont les singes hi hi !).

DIMANCHE 20 JUILLET 2014

Comme le temps était à l'orage, aprés avoir longuement parcouru les sites SHABBY sur PINTEREST, je suis aller farfouillé dans la réserve de cadres et peintures hérités de ma mère et j'ai transformé une 1ère série de cadres dorés en style SHABBY et z'époux m'a même aidé à fixer le grillage à poules sur le cadre, il aime bien ce style lui aussi !

@+

Liste des "JOURNALEUSES" de ma Communauté "MON JOURNAL DU LUNDI" mise à jour du 01.02.2014 :

Sur la cinquantaine de journaleuses inscrites à la création de ma communauté MON JOURNAL DU LUNDI, en 2009, restent 15 fidèles journaleuses, en 2014, que je vous invite à visiter :

 

Inscriptions 2009:

BLOG : VINVELLA EKLABLOG tenu par ma NSP VINVELLA qui continue de tenir son JOURNAL DU LUNDI par intermittence)

BLOG : MUMU47 CANABLOG tenu par ma copinaute MURIEL qui continue de tenir, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI)

BLOG : CHEZ MEL tenu par ma copinaute MELANIE qui continue de tenir, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : MIMIGRENOUILLE  tenu par ma plus fidèle journaleuse qui tient son JOURNAL DU LUNDI depuis la création de la communauté en 2009 !)

BLOG : MAMACAT tenu par une de mes fidèles journaleuses qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : MLAFEECLOCHETTE tenu par MURIEL qui avait arrêté de publier son JOURNAL DU LUNDI depuis depuis décembre 2013  et qui l'a repris en JANVIER 2014 !)

 

Inscriptions 2010:

BLOG : FREMENINA tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : BRODI28 tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI en l'appellant BAVARDAGES DE LA SEMAINE !)

BLOG : PARCE QUE LA VIE CONTINUE tenu par une de mes journaleuses qui continue de publier, fidèlement, son JOURNAL DU LUNDI !)

 

Inscriptions 2011:

BLOG :  UN MONDE EN GIFS tenu par une journaleuse qui ne publiait plus son JOURNAL DU LUNDI depuis octobre 2013 mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI en janvier 2014 qu'elle appelle MON P'TIT JOURNAL !)

BLOG : MARQUISE LA VACHE qui ne publie plus son JOURNAL DU LUNDI mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI en 2014 !)

 

Inscriptions 2012:

BLOG : ALFEEA BRODERIE qui ne publie plus son JOURNAL DU LUNDI mais une rubrique appellée AU FIL DU JOUR !)

BLOG : MAMISETTE qui ne publiait plus son JOURNAL DU LUNDI depuis juillet 2013 mais qui m'a envoyé un message pour reprendre son JOURNAL DU LUNDI pour janvier 2014 !)

 

Inscriptions 2013:

BLOG :  LE LOGIS DES FEES tenu par une fidèle journaleuse qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

BLOG : POINT ET COMPAGNIE tenu par une fidèle journaleuse qui continue de publier son JOURNAL DU LUNDI !)

 

Si des copinautes, souhaitent s'inscrire pour 2014, elles sont les bienvenues !

Voir les commentaires

2014-07-20T07:00:49+02:00

Mon journal de voyage à la découverte de LA COTE D'IROISE - ILE D'OUESSANT

Publié par VOLSUL

Mon journal de voyage à la découverte de "LA COTE D'IROISE" :

CLIC-CLIC sur les images pour voir la BRETAGNE en GRAND !

La majestueuse RADE DE BREST consacrée à la MARINE NATIONALE accueille aussi des ferries et autres paquebots de croisière.

Ouverte sur l'océan par un goulet, la profonde et vaste RADE DE BREST a toujours était d'une trés grande importance militaire et cela dure depuis plus de 2 000  ans !!

Au premier plan, s'étend le PORT DE COMMERCE puis l'on aperçoit l'ILE LONGUE qui abrite la base des sous marins nucléaires.

En 1631, RICHELIEU créé la base navale de BREST. Puis COLBERT développe les installations portuaires, ensuite CHOQUET DE LINDU installe définitivement l'ARSENAL qu'une digue vient compléter à la fin du XIXème siècle.

BREST a été presque, totalement, détruite, pendant la seconde guerre mondiale, ce qui fait, qu'il reste trés peu de vestiges historiques hormis le CHATEAU qui est devenu MUSEE NATIONAL DE LA MARINE :

Annexe du MUSEE NATIONAL DE LA MARINE DE PARIS, le musée de BREST évoque l'histoire de l'ARSENAL et l'apogée de la marine à voile au XVIIIème siècle. 

sont présentés de précieux modèles réduits de bateaux, des maquettes, des instruments de navigation.

La visite du musée est jalonnée de figures des proues sculptées, le plus souvent, par des artisans anonymes.

Le musée évoque, aussi, le BAGNE DE BREST, construit au XVIIIème siècle et qui fut évacué en 1858.

Au fait, savez-vous d'où vient l'expression "TONNERRE DE BREST", juron favori du CAPITAINE HADDOCK ?

Cette expression fait référence au coup de canon que l'on tirait pour signaler l'évasion d'un prisonnier du BAGNE DE BREST. Commençait, alors, une course poursuite car une trés forte récompense était promise à quiconque rattrapait un bagnard en fuite.

Située face au château, sur l'autre rive de la rivière PENFELD, la TOUR TANGUY, ancienne bastille de QUILBIGNON (XIVème siècle) domine l'ARSENAL.

Revenons au XXIème siècle, avec cette amusante sculpture contemporaine que nous avons pu voir se mettre en place RUE DE SIAM où se terminait l'installation du tramway !

Au fait, d'où vient le nom RUE DE SIAM à BREST pour évoquer l'artère principale remontant du port d'où rien ne subsiste aprés guerre de la ruelle évoquée par l'un des plus célèbres poême de Jacques PREVERT ?

RUE DE SIAM fait allusion aux 3 ambassadeurs du ROI DU SIAM qui débarquèrent à BREST le 18 juin 1686 pour se rendre à la cour du ROI LOUIS XIV avec leur suite. Leur passage avec éléphants, coffresn remplis d'or, vaisselle de porcelaine éblouit tellement les BRESTOIS qu'ils rebaptisèrent la rue en leur honneur !

J'en profite pour vous rappeller, ce fabuleux évènement : "LE FESTIVAL TONNERRE DE BREST 2012" :

sans oublier, l'incontournable chanson qu'est devenu "TONNERRE DE BREST" interprêtée par NOLWEN LEROY !

POINTE SAINT MATHIEU :

Cette pointe battue par les flots fut habitée depuis des temps trés lointains.

Sur ce trés beau site, on trouve une ancienne ABBAYE BENEDICTINE datant du XIème siècle, un PHARE, haut de 37 m, construit en 1835 avec une portée de 50 km !

 

Un SEMAPHORE occupé par l'Armée,

Un émouvant monument aux marins morts en mer représentant une bretonne en coiffe de deuil et un CENOTAPHE dédié aux marins morts en mer lors de combats.

LE CONQUET :

Ce petit port de pêche est un point d'embarquement pour les îles de MOLENE et d'OUESSANT

ARCHIPEL DE MOLENE :

L'archipel de MOLENE est célèbre pour le naufrage d'un navire britannique, le DRUMMOND CASTLE, ayant eu lieu le 15 juin 1896. Les MOLENAIS donnèrent leurs draps pour faire des linceuls pour plus de 240 naufragés et dressèrent des chapelles ardentes. En remerciement, la REINE VICTORIA offrira à MOLENE, un calice en vermeil orné de gemmes.

Cet exemple illustre bien le courage et la traditionnelle solidarité des gens de mer ayant présidé à la création de la SNSM (SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER).

ILE D'OUESSANT :

Bout de terre le plus occidental de la FRANCE, OUESSANT est un vrai "FINISTERE", au loin c'est l'AMERIQUE !

Un adage dit "QUI VOIT OUESSANT, VOIT SON SANG" !

Lors de notre visite, nous avons eu de la chance, la mer était calme, il y avait du soleil et peu de vent, alors, nous avons fortement apprécié cet île qui nous a tant rapproché de la nature !

Le PHARE DU CREAC'H indique l'entrée de LA MANCHE avec une portée de 60 km !

A la suite des échouages de l'AMOCCO CADIZ en 1978 et de l'ERIKA en 1999, provoquant la plus grande marée noire de toute l'histoire de la BRETAGNE, il fut décidé de réglementer la circulation des 150 à 200 bâteaux empruntant chaque jour le RAIL D'OUESSANT !

Extraordinairement déchiquetés et continuellement battus par les flots, les rochers de LA POINTE DU CREAC'H offrent un spectacle hors du commun !

Le MOULIN DE KARAES est le dernier moulin en bois de l'île. Il servait à moudre le seigle avec lequel les OUESSANTINS fabriquaient leur pain.

A l'extrémité OUEST de l'île, se trouve LA POINTE DU PERN

avec au large, le petit PHARE DE NIVIDIC.

La CRIQUE DE PORZ YUSIN avec ses rochers sculptés par le vent, ici une tortue!

là, un couple de danseurs !

La PRESQU'ILE DE FEUNTEN-VELEN où l'on descend vers LA POINTE DE PORZ DOUN et sa pyramide blanche du RUNIOU qui sert d'AMER pour la navigation, cad de pointe de repère !

LA POINTE DE PORZ DOUN bordée par des falaises offre une belle vue sur LAMPAUL et le le  PHARE DE LA JUMENT !

Ce dernier, construit de 1904 à 19012, culmine à 42 m et abrite une corne de brume.
Le PHARE DU STIFF construit par VAUBAN en 1695 comprend 2 tours, l'une abrite l'escalier de 126 marches et l'autre 3 chambres superposées. Le feu porte à 50 km.
La CRIQUE DE PORZ ARLAN où se niche une minuscule plage de sable abritée, en fait l'un des endroits les plus charmants de l'île !
LAMPAUL :
L'église de LAMPAUL arbore un clocher offert par LA REINE VICTORIA en remerciement du dévouement des OUESSANTINS lors du naufrage du navire anglais, le DRUMMOND CASTLE en 1896.
Juste à la sortie de LAMPAUL, au HAMEAU DE NIOU UHELLA se trouve l'ECOMUSEE OUESSANTIN aménagé par LE PARC NATUREL REGIONAL D'ARMORIQUE, qui retrace la vie ouessantine.
J'ai visité, avec beaucoup d'intérêt et d'émotion ces maisons typiques de l'île d'OUESSANT, m'efforçant d'imaginer le courage et la solidarité de ces femmes face à la dureté de la vie de femme de marin.
Lors de la visite de ces maisons, je suis tombée sous le charme de ces rideaux crochetés typiques de l'île d'OUESSANT !
Depuis 1988, l'île d'OUESSANT est classée RESERVE DE LA BIOSPHERE DE LA MER D'IROISE par l'UNESCO.  Plus de 500 plantes y sont recensées !
Avez vous reconnu l'ECHIUM ?
l'AGAPANTHE ?
le FICOIDE ?
Les ouessantins sont, certes des pêcheurs, mais aussi des éleveurs, principalement, de moutons qui paissent dans des enclos fort bien entretenus, où poussent une herbe maigre chargée de sel donnant aux moutons une chair aussi appréciée que celle des prés-salés du MONT SAINT MICHEL !
Ils sont attachés par 2 à un piquet de février à septembre. Le reste de l'année, ils vivent en liberté.
Le 1er jeudi de février done lieu à une grande foire où chaque propriétaire vient reconnaître ses moutons grâce aux entailles pratiquées aux oreilles et acquitte un droit modeste avant de les emmener !
Enfin, depuis 2007, l'île d'OUESSANT, en compagnie de ses consoeurs MOLENE et SEIN fait partie du PARC NATUREL MARIN DE L'IROISE !
Si à votre tour, vous avez envie de découvrir ce paradis de nature sauvage, soit vous prenez le bateau à LA BAIE DU STIFF :
ou l'avion, à l'AERODROME DE PENN ARLAN !
à suivre...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog